Recette du Marie Me : la soupe champenoise version Bordelaise

Aujourd’hui, je vous fais découvrir le Parfait Amour !

C’est la « rencontre inattendue d’esprits d’oranges douces d’Espagne, d’infusion de Vanille de Madagascar et une pointe de Néroli ». Tout un programme! Ce qui me plaît dans cette liqueur de 1766, c’est qu’elle porte à la fois le passé de Bordeaux et en même temps paraît très innovante!

On imagine bien volontiers les bâteaux arrivant à Bordeaux chargés d’épices faisant du port de la lune un lieu de rencontre entre l’Europe et l’Orient, le terroir et les îles… bref un joyeux mélange de saveurs et de couleurs où Marie Brizard venait chercher son inspiration.

Alors qu’une cinquantaine de liquoristes proposent de l’anisette (pour en savoir plus un article ici), l’entreprenante Marie Brizard aurait fait passer une bouteille au duc de Richelieu pour faire tester sa recette à base d’anis vert à la cour du roi Louis XV. C’est ainsi que les dames de la cour n’eurent d’yeux que pour l’Anisette de Marie Brizard et que Louis XV aurait lui trouvé des vertus aphrodisiaques au Parfait Amour…car oui cette liqueur est envoutante avec sa couleur pourpre et ses saveurs d’ailleurs.

On peut évidement déguster le Parfait amour seul avec des glaçons, en trou normand avec un sorbet à l’orange mais également en soupe Bordelaise (une soupe champenoise revisitée), j’ai baptisé ce cocktail le Marie Me:

Pour un litre de Marie Me (ça part vite 😉 )

Mélangez: 10cl de Parfait Amour

10cl de jus de citron ou citron vert selon votre goût (je prends du jus de citron à diluer)

5 cl de sirop de sucre de canne liquide

au dernier moment rajoutez  75 cl (une bouteille) de crémant de Bordeaux!

Voici une recette très simple qui fait toujours sensation tant par sa jolie couleur que par son goût complexe et subtil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TVA non applicable - article 293 B du CGI Rejeter